LE THÉÂTRE QUI SE CACHE DERRIÈRE DONNER.

Tout homme, depuis son enfance perçoit les cadeaux comme signe d’amour et/ou d’affection et cela ne nous quitte jamais quand bien même nous prenons de l’âge. Spécialement quand le présent vient d’une personne que nous admirons tant ou une personne de grande influence dans la société. Accepter un présent n’est pas chose mauvaise mais il y a des désavantages en toute chose.
Sachez que derrière chaque présent, chaque billet de banque, chaque attention,… se trouve une intention; autrement dit, tout ce qui vous est offert gratuitement est dangereux: ça voile soit un piège ou une obligation psychologique ( ça peut être de manière consciente ou inconsciente mais tout est que c’est ainsi que ça marche ).
Nous sommes tous d’avis que l’argent recouvre tout plein de mystères et si vous projetez votre curiosité plus loin, vous saurez que savoir faire circuler l’argent c’est savoir se faire maître de son pouvoir. En effet, pour les personnes qui ont connaissance du pouvoir de l’argent, savoir faire circuler l’argent va de paire avec l’art de seduir ou conquerir la considération, l’amour, la confiance et tout ce qui va avec le pouvoir. C’est pareil pour les cadeaux.
Faire un cadeau paraît un simple geste d’affection d’un potentiel donneur à un receveur mais détrompez-vous car derrière chaque cadeau offert se trouve une autre main attentive et prête à recevoir beaucoup plus que la main donneuse. Plus le cadeau est hors du commun, plus le receveur se sent psychologiquement plus redevable et donc se voit dans l’obligation de doubler voir tripler en efforts afin d’exprimer sa reconnaissance envers le donneur. Donner c’est signe de respect, d’égalité et de considération, en revanche, recevoir c’est signe d’infériorité et d’aveuglement du complexe psychique car en réalité, un cadeau ça ressemble de près au venin de vipère dans un verre de bon vieux vin sur une table royale.

En ma connaissance, ce qui est de prix se vaut d’être acheter quelque soit le coût. Et comme les intentions ne se marquent pas en plein visage, il se trouve que s’abstenir de certains présents n’est pas chose mauvaise. Apprendre à dire non lorsqu’il le faut, c’est apprendre à vivre en Homme libre.

Publicités

Une réflexion sur “LE THÉÂTRE QUI SE CACHE DERRIÈRE DONNER.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.